Conseils de lecture

 < 12345...89 > 
Le courage qu'il faut aux rivières / roman

Le courage qu'il faut aux rivières / roman

De Emmanuelle Favier
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 17,00 €
Conseillé par Valérie S.. (La Boîte de Pandore)
jeudi 31 août 2017 4 étoiles

Manushe est une vierge jurée. Un jour, un inconnu arrive dans son village. Il s'appelle Adrian. Manushe est troublée par cet homme. Que va-t-il se passer ?

En partant d'un sujet avec une forte résonance féministe, Emmanuelle Favier a réussi à construire une histoire originale et pleine de surprises. Découvrez vite ce roman envoûtant !

Le jour d'avant

Le jour d'avant

De Sorj Chalandon
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 20,90 €
Conseillé par Valérie S.. (La Boîte de Pandore)
samedi 26 août 2017 4 étoiles

Après la mort de sa femme, Michel Delanet n'a qu'une idée en tête : venger la mort de son frère Joseph. Il était mineur à Liévin, une commune pas loin de Lens. Le 27 décembre 1974, un coup de grisou provoqua un effondrement dans une mine. La catastrophe fit 42 morts. Mais Joseph ne fit partie de la liste officielle des victimes : il fut remonté, grièvement blessé et il mourut plusieurs jours après à l'hôpital.

Michel a quitté sa région natale pour devenir chauffeur routier en région parisienne, mais il est toujours hanté par le souvenir de ce frère, souvenir entretenu par une collection d'objets, d'articles, de livres entassés dans un réduit. Il connaît pourtant l'amour et un certain répit avec sa femme Cécile. Mais quand celle-ci meurt, tout s'effondre. Il doit se venger et trouver un responsable. Ce sera Lucien Dravelle, un contremaître à l'époque, les mineurs les appelaient les porions. Il commandait son frère et il a survécu à la catastrophe. Une catastrophe qui aurait pu être évitée si toutes les précautions de sécurité avaient été prises.

C'est l'histoire d'une vengeance mais pas seulement. Je ne vous dirai rien d'autre de l'histoire, hormis ses prémisses, pour ne pas tout dévoiler. Sorj Chalandon s'est inspiré d'une histoire vraie, celle de la catastrophe de Liévin pour raconter l'histoire d'une région et de son passé industriel.
L''histoire est tissée d'une manière très fine et révèle une grande connaissance de l'âme humaine. L'auteur a su éviter l'écueil d'un livre trop caricatural, du genre les-gentils-ouvriers-mineurs-pauvres-contre-les méchants-patrons. Non, ce livre est bien plus que cela.

Des pleurs, du drame, de l'injustice, bien-sûr, vous trouverez tout cela dans ce roman, et si vous êtes une midinette comme moi, vous pouvez d'ores et déjà préparer vos mouchoirs. Mais il y a aussi beaucoup de fierté, et c'est d'ailleurs là-dessus que le livre se termine. Le jour d'avant est avant tout un magnifique hommage à tous ces hommes qui ont trimé dans les entrailles de la terre, et qui ont été si vite oubliés. Un livre à ne pas rater !

La nuit des béguines

La nuit des béguines

De Aline Kiner
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 22,00 €
Conseillé par Valérie S.. (La Boîte de Pandore)
jeudi 17 août 2017 3 étoiles

Ce roman historique se passe au sein de la communauté des béguines de Paris, fondée par Saint Louis. Nous sommes en 1310, et le sort de ces femmes est menacé par l'Église qui ne voit pas d'un bon œil leur statut si particulier et si moderne. Elles n'obéissent à aucun ordre religieux, ne font pas vœu de célibat. Elles étudient, chantent et soignent. Les temps sont troubles. Philippe le Bel entame sa guerre contre l'ordre des Templiers. Les béguines attirent alors l'attention de l'inquisition par un livre écrit par l'une d'entre elles, Marguerite Porete, Le Miroir des âmes simples anéanties, qui prône l'amour de Dieu sans l'intermédiaire des prêtres...

À travers l'histoire de quelques femmes imaginées par Aline Kiner - Ysabel la soigneuse ; Maheut la Rousse ; Ade la scribe - ce roman met en avant un épisode peu connu de l'Histoire des femmes, qui trouve des résonnances très féministes dans notre actualité. Avec une écriture simple et précise – l’auteur s’est beaucoup documenté sur la période comme en témoigne la bibliographie à la fin du livre – Aline Kiner réussit à faire revivre le quotidien de ses héroïnes et à immerger le lecteur dans l’ambiance du Paris médiéval. Je ne vais pas trop vous refaire l'histoire, je vous laisse découvrir cela en lisant, mais je vous invite vraiment à lire ce roman étonnant, qui est une jolie surprise dans cette rentrée littéraire.

Les attachants

Les attachants

De Rachel Corenblit
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 18,50 €
Conseillé par Valérie S.. (La Boîte de Pandore)
vendredi 11 août 2017 4 étoiles

Un beau récit, très émouvant, qui nous fait aimer ces élèves si «attachiants», et qui fait osciller le lecteur entre rires, larmes et révolte. Rachel Corenblit redonne ses lettres de noblesse à ce métier qui en a bien besoin.

Et soudain, la liberté

Et soudain, la liberté

De Évelyne Pisier, Caroline Laurent
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 19,90 €
Conseillé par Valérie S.. (La Boîte de Pandore)
jeudi 10 août 2017 4 étoiles

Mona a tout pour être heureuse : elle est belle, mariée à un haut fonctionnaire, mère d'une petite fille, Lucie. La jolie famille vit en Indochine. Mais un jour, la guerre les rattrape, les Japonais envahissent le pays. Après un retour express en France, ils reviennent en Indochine, mais avec la montée du Viet Minh, ils devront s'exiler à Nouméa, en Nouvelle Calédonie. Même si leur vie est toujours aussi douce, des failles apparaissent. Mona supporte de moins en moins les idées de son mari, maurrassien et pétainiste.
Et un jour, c'est le choc, la découverte : une bibliothécaire communiste lui prête Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir. À la lecture de ce livre, la vie de Mona explose : elle prend un amant, apprend à conduire, à porter des pantalons, puis divorce. C'est le retour à Paris, avec Lucie et son petit frère arrivé entre temps. Lucie, en grandissant, suit les pas féministes de sa mère. Agrégée de droit, elle connaît avec Mai 68 la révolution sexuelle, elle s'engage politiquement, part à Cuba, où elle deviendra la maîtresse d'un certain Fidel Castro...

Cette vie romanesque n'est pas seulement du roman. Lucie s'appelle en réalité Évelyne Pisier, décédée en février 2017. Elle souhaitait raconter la vie de sa mère sous la forme d'un roman, et à travers elle, se raconter. Mais sa mort précipitée a poussé son éditrice, Caroline Laurent, à continuer l'écriture de ce livre, en suivant les instructions de son autrice, devenue une grande amie. Dans ce roman autobiographique donc, elle raconte aussi sa rencontre avec Évelyne Pisier, leur coup de foudre amical, leur sororité. Cette jeune femme née en 1988 trouve de nombreuses résonances dans ces deux destins hors du commun. Et c'est ce qu'éprouveront sûrement les lectrices de ce roman car Mona et Lucie sont les témoins de combats importants dans la vie des femmes.
Un roman-témoignage très fort : à faire lire à vos mères, sœurs, copines et aussi à faire lire aux hommes !

 < 12345...89 >