Hével
EAN13 : 9782072785054
ISBN :978-2-07-278505-4
Éditeur :Gallimard
Date Parution :
Collection :Série Noire
Nombre de pages :224
Dimensions : 21 x 20 x 1 cm
Poids : 230 g
Langue : français

Vendu par La Boîte de Pandore (Lons-le Saunier 39000)

18.00€
Janvier 1958. À bord d’un camion fatigué, Gus et André parcourent le Jura à la recherche de frets hypothétiques. Alors que la guerre d’Algérie fait rage, les incidents se multiplient sur leur parcours. Tensions intercommunautaires, omniprésence policière exacerbent haines et rancœurs dans un climat que la présence d’un étrange routard rend encore plus inquiétant… 2018. Gus se confie à un écrivain venu l’interroger sur un meurtre oublié depuis soixante ans. Il se complaît à brouiller les cartes et à se jouer de son interlocuteur. Quelles vérités se cachent derrière les apparences ? Mémoire et mensonges s’entremêlent dans le dédale d’une confession où tout semble illusoire, fuyant, incertain… En un mot emprunté à L’Ecclésiaste : hével.
Avec Hével, son neuvième roman en Série Noire, Patrick Pécherot explore à nouveau l’envers de l’Histoire et le destin de ceux qu’elle broie.

Patrick Pécherot (Auteur) a également contribué aux livres...

Une plaie ouverte

Une plaie ouverte

Patrick Pécherot

Folio

En stock, expédié lundi 7,25 €
EbookUne plaie ouverte

Une plaie ouverte

Patrick Pécherot

Gallimard

Indisponible sur notre site
Une plaie ouverte

Une plaie ouverte

Patrick Pécherot

Gallimard

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 16,90 €
La saga des brouillards, Trilogie parisienne
En stock, expédié lundi 13,90 €
EbookSoleil noir

Soleil noir

Patrick Pécherot

Gallimard

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Patrick Pécherot

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

«L'essentiel est dans la traversière»

5 étoiles

Par . (La Boîte de Pandore)

Patrick Pécherot a délaissé les trottoirs parisiens pour nous raconter une histoire jurassienne. Son narrateur s'appelle Gus.
Gus se raconte à un mystérieux interlocuteur - journaliste ou écrivain ou un peu les deux - pour lui/nous raconter un épisode du passé qui remonte à l'année 1958. À cette époque, Gus travaille avec André. Ils sillonnent les routes du Jura pour transporter tout ce qu'on est prêt à leur donner. Même dans le Jura, les échos de la guerre d'Algérie sont présents. Beaucoup de gendarmes circulent dans la région et un mystérieux routard mêle son chemin à celui du camion de Gus et André. Il y aura un meurtre et tout va s'accélérer.

Comme à son habitude, Patrick Pécherot a l'art et la manière de croquer une époque tout en finesse, par l'allusion d'une musique de Brassens, d'une émission de radio avec Raymond Souplex, d'événements arrivés à l'époque, par l'usage de certaines expressions qu'il s'approprie comme s'il s'agissait de son propre parler, en très bon styliste qu'il est. Mais il n'oublie pas le présent. Dans de nombreux apartés, Gus interpelle son narrateur, et le lecteur, pour critiquer les travers d'aujourd'hui.
Patrick Pécherot aime le fait divers, les anonymes, petites gens, salauds ordinaires ou bons samaritains.
Le problème avec les étiquettes littéraires - roman noir, roman policier, science-fiction, etc. - et avec tous les préjugés qu'ils engendrent, c'est qu'on peut rater de sacrés auteur(e)s. Et Patrick Pécherot transcende les genres. Ce n'est pas qu'un auteur de série noire, c'est juste un grand auteur.