Sur le ciel effondré, Roman
EAN13 : 9782812616587
ISBN :978-2-8126-1658-7
Éditeur :Le Rouergue
Date Parution :
Collection :La Brune au Rouergue
Nombre de pages :503
Dimensions : 21 x 15 x 4 cm
Poids : 606 g

Sur le ciel effondré

Roman

De

Vendu par La Boîte de Pandore (Lons-le Saunier 39000)

23.00€
En raison de sa conduite héroïque lors d’un attentat en métropole, l’adjudante Angélique Blakaman a obtenu un poste à Maripasoula, dans le Haut-Maroni, là où elle a grandi. Au bord du fleuve, il lui faut supporter de n’être plus la même, une femme que sa mère peine à reconnaître, de vivre aussi dans une ville qui a changé au voisinage des rives du Suriname, avec leurs commerces chinois, leurs dancings et leurs bordels, les filles dont rêvent les garimpeiros qui reviennent des placers aurifères. Et après les derniers spots de vie urbaine s’ouvre la forêt sans bornes vers les mythiques Tumuc-Humac, le territoire des Wayanas, ces Amérindiens qui peu à peu se détachent de leurs traditions, tandis que s’infiltrent partout les évangélistes. C’est là que vit Tapwili Maloko, le seul homme qui met un peu de chaleur dans son cœur de femme. Aussi, lorsque de sombres nouvelles arrivent de Wïlïpuk, son village à plusieurs heures de pirogue, hors de question qu’Angélique ne soit pas de la partie. Pour elle s’engage l’épreuve d’une enquête dans la zone interdite, ainsi qu’on l’appelle parfois. Et pour affronter le pire, son meilleur allié est le capitaine Anato, noir-marron comme elle, et pour elle prêt à enfreindre certaines règles.
Avec cette héroïne que ses colères tiennent comme une armure, Colin Niel nous fait entrer dans une Guyane secrète, qui n’a pas tout perdu de ses pouvoirs anciens, lorsque les hommes vivaient auprès des dieux.

Colin Niel (Auteur) a également contribué aux livres...

La série guyanaise

La série guyanaise

Colin Niel

Le Rouergue

En stock, expédié aujourd'hui 28,00 €
Seules les bêtes

Seules les bêtes

Colin Niel

Le Rouergue

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 19,00 €
Obia

Obia

Colin Niel

Le Rouergue

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 23,00 €
En savoir plus sur Colin Niel

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

5 étoiles

Par . (La Boîte de Pandore)

Colin Niel est de retour en Guyane avec ce beau bébé de presque 500 pages. C'est l'occasion de retrouver le capitaine Anato et ses tourments et de découvrir aussi un nouveau personnage, l'adjudant et tête brûlée Angélique Blakaman, noir-marron comme Anato.
Un adolescent amérindien a disparu. Beaucoup pense qu'il s'est suicidé comme beaucoup de jeunes de son âge en Guyane mais Blakaman est persuadée qu'il est toujours vivant. Anato quant à lui enquête sur une série de braquages chez des particuliers et ses recherches le mettront sur la trace d'un gang originaire du Surinam. Et au milieu de tout ça, il y a les garimpeiros, les orpailleurs clandestins venus du Brésil, et le gouvernement français qui souhaite mettre fin à ces pratiques illégales en permettant à des Guyanais d'exploiter les richesses aurifères de la région.
Si vous souhaitez en connaître un peu plus sur la Guyane, c'est le livre idéal, comme tous les autres polars de Colin Niel mettant en scène le gendarme Anato. Mais vous vous doutez bien que l'auteur ne dresse pas un très beau tableau de ce magnifique pays, en proie à bien des convoitises étant données ses richesses et devant faire face au mélange des populations blanches, métisses et améridiennes. C'est beau le mélange, mais ça peut être le bordel quand ce sont toujours les mêmes qui trinquent, que les traditions s'entrechoquent et ne se comprennent pas, que le chômage s'en mêlent...

C'est un bouquin dense qui parle d'écologie, d'éthnologie, de politique, où le chamanisme et les croyances amérindiennes sont omniprésents, un bouquin dans lequel l'auteur essaie d'expliquer toutes les contradictions de ce pays, symbolisées par le couple Anato - Blakaman, héros et héroïnes torturées à souhait, mais c'est cela qu'on aime dans les romans policiers. Des personnages au top, une intrigue menée au cordeau : un régal !