Augustus
EAN13 : 9782371190764
ISBN :978-2-37119-076-4
Éditeur :Piranha
Date Parution :
Nombre de pages :448
Dimensions : 22 x 14 x 2 cm
Poids : 494 g

Augustus

De

Indisponible Indisponible

Logo plateforme

Ce livre est en stock chez 88 confrères du réseau leslibraires.fr,
Cliquez ici pour le commander

Le roman magistral de John Williams est une plongée envoûtante dans l’intimité de personnages historiques qui fascinent le monde depuis des siècles doublée d’une réflexion philosophique sur le pouvoir et les moyens mis en œuvre pour le conquérir.

Octave est âgé de dix-huit ans lorsque son grand-oncle Jules César, qui vient de le désigner comme son fils adoptif, est assassiné. Il se retrouve immédiatement au centre des pires intrigues et devient l’objet de tous les complots fomentés par ses rivaux avides de pouvoir – Cicéron, Brutus, Cassius et Marc Antoine. Le jeune Octave n’a d’autre choix que de les combattre les uns après les autres pour tenir son rang dans le jeu complexe des machinations politiques de la République avant de devenir le premier empereur romain. Pour raconter cette passionnante période de l’histoire romaine, John Williams a choisi la forme du roman épistolaire en imaginant une passionnante correspondance entre les différents protagonistes, agrémentée de fragments de mémoires et d’extraits de décrets.

John Williams (Auteur) a également contribué au livre...

En savoir plus sur John Williams

1 Commentaire 3 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

SPQR

3 étoiles

Par . (La Boîte de Pandore)

Après la chronique d'une vie (dans Stoner : un magnifique roman), et après un anti-western (Butcher's crossing), voici un nouveau livre de John Williams, traduit pour la première fois en France (l'ouvrage est paru en 1972).
Cette fois-ci, il s'agit d'un roman historique et épistolaire : la vie de l'empereur Octave Auguste, qui fut le premier empereur romain, y est racontée à travers les lettres et les journaux de ses proches, amis ou ennemis.
John Williams est un auteur qui me déroute et me surprend dans chacun de ses livres, et celui-ci ne fait pas exception.
Même si les genres littéraires qu'il aborde sont différents, ses héros se ressemblent étrangement, avec leur caractère taciturne. Auguste apparaît ici comme un taiseux qui ne semble obéir qu'à une seule chose : la cité de Rome.
Ici point de stupre ni de scènes sanglantes ou scandaleuses, même s'il y a des trahisons, de la licence, des guerres ; tout est dans le minimalisme et cela jusqu'à la dernière lettre du livre où Auguste s'exprime enfin.
Comme dans les autres livres de John Williams, tout est une question de limites et de nuances.
Comment (bien) vivre ? Voilà la question essentielle à laquelle essaient de répondre les héros de John Williams, qu'il s'agisse d'hommes ordinaires ou d'empereur.
Si vous aimez l'action, le baroque, l'exubérance, vous risquez d'être dérouté mais parfois il est bon de sortir des sentiers connus.