La mystérieuse nuance de bleu
EAN13
9791022612241
ISBN
979-10-226-1224-1
Éditeur
Anne-Marie Métailié
Date de publication
Nombre de pages
368
Dimensions
21,5 x 14 x 2,9 cm
Poids
390 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La mystérieuse nuance de bleu

Anne-Marie Métailié

Offres

Autre version disponible

Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à la pêche à la mouche et par sa femme, une séduisante jeune artiste.
La « mystérieuse nuance de bleu » dont parle le titre devient une métaphore de l'amour : est-il possible d'aimer si l'on n'a pas connu l'amour ? Est-il possible d'être heureux sans savoir ce qu'est le bonheur ?
Ce livre original renoue avec la tradition du roman philosophique, plein de finesse et d'esprit, avec un anti-intellectualisme savoureux. Par son humour pince-sans-rire, il s'ancre dans la tradition des romans universitaires de David Lodge, et nous invite à nous interroger sur la relation entre réalité et fiction, entre raison et passion.
PRIX DU LIVRE DU COMMONWEALTH 2013
« Une comédie aigre-douce sur les idées et les émotions. Un conte sur la raison, la passion et le chemin semé d’embûches vers le bonheur. » The Independent
Jennie ERDAL (1951-2020) est une romancière écossaise. Elle a travaillé comme éditrice, ghostwriter et traductrice du russe pendant de nombreuses années. Son autobiographie, Ghosting, a remporté de nombreux prix et est devenue un best-seller international. La Mystérieuse Nuance de bleu est son premier roman.
Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à la pêche à la mouche et par sa femme, une séduisante jeune artiste.
La « mystérieuse nuance de bleu » dont parle le titre devient une métaphore de l'amour : est-il possible d'aimer si l'on n'a pas connu l'amour ? Est-il possible d'être heureux sans savoir ce qu'est le bonheur ?
Ce livre original renoue avec la tradition du roman philosophique, plein de finesse et d'esprit, avec un anti-intellectualisme savoureux. Par son humour pince-sans-rire, il s'ancre dans la tradition des romans universitaires de David Lodge, et nous invite à nous interroger sur la relation entre réalité et fiction, entre raison et passion.
PRIX DU LIVRE DU COMMONWEALTH 2013
« Une comédie aigre-douce sur les idées et les émotions. Un conte sur la raison, la passion et le chemin semé d’embûches vers le bonheur. » The Independent
Jennie ERDAL (1951-2020) est une romancière écossaise. Elle a travaillé comme éditrice, ghostwriter et traductrice du russe pendant de nombreuses années. Son autobiographie, Ghosting, a remporté de nombreux prix et est devenue un best-seller international. La Mystérieuse Nuance de bleuest son premier roman.
Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à la pêche à la mouche et par sa femme, une séduisante jeune artiste.
La « mystérieuse nuance de bleu » dont parle le titre devient une métaphore de l'amour : est-il possible d'aimer si l'on n'a pas connu l'amour ? Est-il possible d'être heureux sans savoir ce qu'est le bonheur ?
Ce livre original renoue avec la tradition du roman philosophique, plein de finesse et d'esprit, avec un anti-intellectualisme savoureux. Par son humour pince-sans-rire, il s'ancre dans la tradition des romans universitaires de David Lodge, et nous invite à nous interroger sur la relation entre réalité et fiction, entre raison et passion.
PRIX DU LIVRE DU COMMONWEALTH 2013
« Une comédie aigre-douce sur les idées et les émotions. Un conte sur la raison, la passion et le chemin semé d’embûches vers le bonheur. » The Independent
Jennie ERDAL (1951-2020) est une romancière écossaise. Elle a travaillé comme éditrice, ghostwriter et traductrice du russe pendant de nombreuses années. Son autobiographie, Ghosting, a remporté de nombreux prix et est devenue un best-seller international. La Mystérieuse Nuance de bleu est son premier roman.
Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à la pêche à la mouche et par sa femme, une séduisante jeune artiste.
La « mystérieuse nuance de bleu » dont parle le titre devient une métaphore de l'amour : est-il possible d'aimer si l'on n'a pas connu l'amour ? Est-il possible d'être heureux sans savoir ce qu'est le bonheur ?
Ce livre original renoue avec la tradition du roman philosophique, plein de finesse et d'esprit, avec un anti-intellectualisme savoureux. Par son humour pince-sans-rire, il s'ancre dans la tradition des romans universitaires de David Lodge, et nous invite à nous interroger sur la relation entre réalité et fiction, entre raison et passion.
PRIX DU LIVRE DU COMMONWEALTH 2013
« Une comédie aigre-douce sur les idées et les émotions. Un conte sur la raison, la passion et le chemin semé d’embûches vers le bonheur. » The Independent
Jennie ERDAL (1951-2020) est une romancière écossaise. Elle a travaillé comme éditrice, ghostwriter et traductrice du russe pendant de nombreuses années. Son autobiographie, Ghosting, a remporté de nombreux prix et est devenue un best-seller international. La Mystérieuse Nuance de bleu est son premier roman.
Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à la pêche à la mouche et par sa femme, une séduisante jeune artiste.
La « mystérieuse nuance de bleu » dont parle le titre devient une métaphore de l'amour : est-il possible d'aimer si l'on n'a pas connu l'amour ? Est-il possible d'être heureux sans savoir ce qu'est le bonheur ?
Ce livre original renoue avec la tradition du roman philosophique, plein de finesse et d'esprit, avec un anti-intellectualisme savoureux. Par son humour pince-sans-rire, il s'ancre dans la tradition des romans universitaires de David Lodge, et nous invite à nous interroger sur la relation entre réalité et fiction, entre raison et passion.
PRIX DU LIVRE DU COMMONWEALTH 2013
« Une comédie aigre-douce sur les idées et les émotions. Un conte sur la raison, la passion et le chemin semé d’embûches vers le bonheur. » The Independent
Jennie ERDAL (1951-2020) est une romancière écossaise. Elle a travaillé comme éditrice, ghostwriter et traductrice du russe pendant de nombreuses années. Son autobiographie, Ghosting, a remporté de nombreux prix et est devenue un best-seller international. La Mystérieuse Nuance de bleu est son premier roman.
Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à la pêche à la mouche et par sa femme, une séduisante jeune artiste.
La « mystérieuse nuance de bleu » dont parle le titre devient une métaphore de l'amour : est-il possible d'aimer si l'on n'a pas connu l'amour ? Est-il possible d'être heureux sans savoir ce qu'est le bonheur ?
Ce livre original renoue avec la tradition du roman philosophique, plein de finesse et d'esprit, avec un anti-intellectualisme savoureux. Par son humour pince-sans-rire, il s'ancre dans la tradition des romans universitaires de David Lodge, et nous invite à nous interroger sur la relation entre réalité et fiction, entre raison et passion.
PRIX DU LIVRE DU COMMONWEALTH 2013
« Une comédie aigre-douce sur les idées et les émotions. Un conte sur la raison, la passion et le chemin semé d’embûches vers le bonheur. » The Independent
Jennie ERDAL (1951-2020) est une romancière écossaise. Elle a travaillé comme éditrice, ghostwriter et traductrice du russe pendant de nombreuses années. Son autobiographie, Ghosting, a remporté de nombreux prix et est devenue un best-seller international. La Mystérieuse Nuance de bleu est son premier roman.
Un jeune traducteur français vient travailler sur une nouvelle édition des Essais de Hume dans une université écossaise. Il est accueilli par un vieux professeur aussi charismatique que cynique qui l’initie à l...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

Conseillé par
24 novembre 2022

Jennie Erdal est une romancière, éditrice, traductrice du russe, ghostwriter écossaise récemment décédée (1951-2020). La mystérieuse nuance de bleu est son premier roman, paru en langue originale en 2012. Le roman doit son titre à une théorie de Hume qui ...

Lire la suite