Les Révolutions de Bella Casey
EAN13 : 9782710372516
ISBN :978-2-7103-7251-6
Éditeur :Quai Voltaire
Date Parution :
Collection :Quai Voltaire
Nombre de pages :320
Dimensions : 22 x 22 x 2 cm
Poids : 358 g
Langue : français
Langue originale : anglais

Les Révolutions de Bella Casey

De

Traduit par

Bella Casey, aînée d'une fratrie protestante irlandaise, a tôt fait de comprendre que l'étude est le meilleur moyen de s'arracher à son sort en cette fin de dix-neuvième siècle. La musique, la littérature, l'école normale - autant d'échappatoires pour cette jeune fille intelligente et ambitieuse qui doit faire fi des brimades de sa mère. La future institutrice a d'humbles projets : épouser un homme attentionné, avoir des enfants, préserver le lien avec son petit frère Jack, le miraculé. Mais la vie n'est pas toujours comme on l'espère. Devenue la proie du révérend Leeper, directeur de l'école dans laquelle elle exerce, Bella doit trouver un mari au plus vite. Le clairon Mick Beaver semble correspondre aux critères, et elle croit avoir échappé à l'infamie. C'est méconnaître la dure condition de femme de soldat, dans une situation politique et sociale tendue à la veille de la révolution irlandaise. Lorsque, en pleine Insurrection de Pâques 1916, elle tombe sur un piano abandonné dans une rue de Dublin, elle n'a qu'une idée : l'emporter chez elle. C'est le point de départ que choisit Mary Morrissy pour raconter la vie romancée de l'énigmatique sœur de l'écrivain et dramaturge Seán O'Casey, fervent défenseur de la culture gaélique.
Née à Dublin en 1957, Mary Morrissy est l’auteur de deux romans, La Fille d’Ève (Autrement, 1997), The Pretender, et deux recueils de nouvelles, A Lazy Eye et Prosperity Drive. Elle est lauréate du prestigieux prix US Lannan et du Hennessy Award. Ses nouvelles ont été traduites dans le monde entier et réunies dans des anthologies au Royaume-Uni et aux États-Unis. Elle est professeur à l’Université de Cork, où elle vit aujourd’hui.

Mary Morrissy (Auteur) a également contribué au livre...

EbookLes Révolutions de Bella Casey

Les Révolutions de Bella Casey

Mary Morrissy

Editions De La Table Ronde

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Mary Morrissy

Aline Azoulay-Pacvon (Traduction) a également contribué aux livres...

L'âge d'or

L'âge d'or

Michal Ajvaz

Mirobole

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 22,00 €
Parmi les dix milliers de choses
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 8,10 €
EbookLes Révolutions de Bella Casey

Les Révolutions de Bella Casey

Mary Morrissy

Editions De La Table Ronde

Indisponible sur notre site
Ruth, roman

Ruth, roman

Elizabeth Gaskell

Phébus

Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 24,00 €
La terre fredonne en si bémol / roman
Sur commande, habituellement expédié sous 4 à 7 jours ouvrés 8,10 €
Un été à Cold Spring

Un été à Cold Spring

Richard Yates

Robert Laffont

Indisponible sur notre site
En savoir plus sur Aline Azoulay-Pacvon

1 Commentaire 5 étoiles

Identifiez-vous pour écrire un commentaire.

Commentaires des libraires

Une anti-héroïne inoubliable

5 étoiles

Par .

Pour peu qu'on s'y attarde un peu, la couverture de cette nouvelle pépite des éditions Quai Voltaire donne d'intéressantes indications de lecture. L'auteure elle-même ne s'y est pas trompée qui l'analyse sur son site internet : on y voit un piano abandonné dans une rue, tandis que les flammes dévorent les façades en arrière-plan. A l'instar de l’héroïne, Bella Casey, ce piano tient debout dans un Dublin en feu. Le roman débute sur l'insurrection irlandaise de Pâques 1916. Bella, jeune mère de famille, est dehors avec son jeune fils pour trouver à manger. Inconsciente face au danger, elle décide de ramener dans leur logis ce piano abandonné. Une scène d'ouverture qui campe un aspect de la personnalité de Bella trompeur... Des révolutions intérieures, cette femme en connaîtra plus d'une ! Sœur ainée d'un chantre de la scène nationaliste naissante en Irlande (pas encore république et toujours sous le joug de l'Angleterre), Sean O'Casey.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u