Valérie S.

https://www.librairielaboitedepandore.com/

Archéologue, blogueuse, instagrammeuse, community manager, mastereuse, artiste peintre, librocubicuraliste, créatrice es origami, GAnatomynophile, décoratrice, goûteuse de bière, consommatrice de champagne, adoratrice du pamplemousse, yuzuphile, forçat de la culture et libraire !

La Constellation du Chien
par (Libraire)
21 juillet 2016

La Fin de Toute Chose

Pour un premier roman, c'est une totale réussite !
A travers le portrait de Hig, un des rares survivants à une épidémie de grippe qui a décimé une bonne partie de la population, Peter Heller a imaginé un récit poignant et drôle à la fois. Il excelle dans la manière de décrire l'humain. Un humain philosophe, poète, aimant la simplicité des choses, la nature, la vie, l'amour. Un humain très "jimharrisonnien" en quelque sorte.

Les émeutiers
par (Libraire)
21 juillet 2016

Un roman noir et social

Philippe Huet s'est inspiré de la grande grève de la métallurgie qui eut lieu en 1922 au Havre pour écrire ce roman.
Pour nous raconter ce mouvement, il imagine deux personnages fictifs, Louis-Albert Fournier, un journaliste, et Victor Bailleul, chaudronnier de son état. Mais on y croise aussi des personnages réels comme un certain docteur, Louis-Ferdinand Destouches...
C'est ce mélange qui rend ce roman noir et social si intéressant à lire, en plus de découvrir un pan de notre histoire sociale, qui possède une résonnance particulière avec notre monde contemporain.

Confiteor
12,00
par (Libraire)
7 juillet 2016

Chef d'oeuvre !

A la manière de la prière utilisée pour solliciter le pardon, Confiteor est la confession d'Adria Ardevol, qui a décidé d'écrire son histoire à la femme de sa vie, avant de perdre complètement la mémoire.
Ce récit chevauche ainsi l'Histoire, plongeant dans les origines familiales, entre le Moyen Age et maintenant, les personnages foisonnent (une liste se trouve à la fin de l'ouvrage), et parfois au sein d'une même phrase, d'un même paragraphe, sont décrites plusieurs scènes à la fois, ayant lieu pourtant à différentes époques.
Car tout a un lien dans Confiteor. En filigrane, c'est aussi l'histoire tumultueuse et dramatique d'un violon extraordinaire, fabriqué par le luthier Storioni, dont la famille Ardevol deviendra propriétaire... Roman fleuve aux multiples portes d'entrée, Confiteor n'est pas un livre facile à apprivoiser. Le lecteur devra s'adapter à cette écriture très particulière, qui peut en décourager plus d'un. Mais une fois le rythme pris, vous ne vous en déferez plus : C'est passionnant et impressionnant de maîtrise littéraire.

Le Lecteur de cadavres
8,90
par (Libraire)
7 juillet 2016

Un "page-turner" très efficace !

Le héros de ce livre, Ci Song, connaît une vie bien mouvementée et semble poursuivi par la malchance. Après la mort de ses parents, il doit se cacher à cause d'un crime qu'il n'a pas commis... Il se cache alors à Lin'an, la capitale de l'empire, et devient fossoyeur pour survivre. Ce métier lui permet d'exercer ses talents de "lecteur de cadavres", puisqu'il avait étudié la médecine. Vite remarqué pour ses compétences si particulières, il intègre l'Académie Ming, une des plus prestigieuses universités du pays.
L'empereur fera même appel à lui pour résoudre une enquête très épineuse de meurtres se passant au sein du palais impérial.
L'auteur s'est beaucoup documenté pour l'écriture de cette histoire, en s'inspirant du vrai Ci Song qui fut le premier médecin légiste de l'Histoire, au XIIIème siècle, en Chine, sous la dynastie Song. Ci Song fut également l'auteur d'un traité de médecine légale, le Xi Yuan Ji Lu ("Cas collectés d'injustices réparées"), un classique maintes fois traduit en plusieurs langues.
A la croisée du roman d'aventures, du roman historique et du policier, ce livre nous permet d'apprendre quantité de choses sur la Chine médiévale.

La passe-miroir, 1, Les fiancés de l'hiver
par (Libraire)
7 juillet 2016

Un régal qui vous fera voyager loin !

L'héroïne du roman, Ophélie, vit sur Anima. Les animistes ont le pouvoir de faire bouger et de faire vivre les objets. Ophélie a en plus la faculté de connaître leur histoire et celle de leurs différents propriétaires, mais surtout, elle peut passer à travers les miroirs. Cette jeune personne est assez solitaire mais elle possède un caractère bien trempé et une indépendance d'esprit assez remarquable.
Malheureusement, sa famille a décidé de la marier, un mariage de convenance, à un individu venant d'un autre monde, le Pôle, construit autour d'une immense forteresse, la Citacielle.
En plus de l'animosité de Thorn, son futur promis, Ophélie va découvrir un monde fait de convenances, d'hypocrisies, où les courtisans sont prêts à tout, même au meurtre, pour s'attirer les faveurs de Farouk, l'esprit qui règne sur le Pôle. Elle va aller de surprises en déconvenues, échapper à de nombreux pièges pour découvrir la vraie raison de ce mariage...
Christelle Dabos a réussi à créer un univers à part entière, très "steampunk" pour ses références au XIXème siècle et son côté fantastique. Un univers, où le livre est la clef de tout.
Les fiancés de l'hiver est un récit foisonnant, jouissif, bourré d'imagination.