< 12345...1213 > 

Le cœur converti

Le cœur converti

De Stefan Hertmans
Traduit par Isabelle Rosselin
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 21,50 €
jeudi 06 septembre 2018 5 étoiles

Stefan Hertmans vit à Monieux, un village du Vaucluse. S'intéressant au passé de l'endroit, il apprend qu'un pogrom a eu lieu ici au Moyen-Âge et qu'un trésor serait caché quelque part... En découvrant un manuscrit relatant la présence d'une prosélyte au sein de la communauté juive de Monieux, il va partir à la recherche de cette femme, imaginer et raconter son histoire, celle d'un amour impossible et dramatique, à une époque très troublée.
Cette femme s'appelle Vigdis, elle est d'origine viking et chrétienne et elle va tomber amoureuse de David Todros, fils du grand rabbin de Narbonne. Elle se convertira au judaïsme et deviendra Hamoutal.

Stefan Hertmans a sublimé le genre du roman historique. La construction est réussie et très originale, et si vous n'êtes pas ému-e par l'histoire déchirante de Vigdis-Hamoutal, alors vous êtes un cœur de pierre !


Là où les chiens aboient par la queue

Là où les chiens aboient par la queue

De Estelle-Sarah Bulle
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 19,00 €
vendredi 31 août 2018 4 étoiles

«Là où les chiens aboient par la queue», c'est le surnom du Morne-Galant, un bourg perdu sur l'île de la Martinique. Et c'est le fief de la famille Ezechiel, dont l'histoire est racontée par Antoine, à la demande de sa nièce qui vit en métropole.

Antoine, c'est une sacrée bonne femme - car oui, c'est une femme et Antoine c'est son «prénom de savane», qui sert à embrouiller les mauvais esprits. Exubérante, indomptable, elle voit des fantômes et croit au pouvoir des esprits et des saints. Sa sœur Lucinde et Petit-Frère le benjamin, se joignent parfois à sa voix pour rectifier le récit enjolivé de leur aînée.

Antoine sera la première de la fratrie à quitter le nid et comme son frère et sa sœur, elle partira s'installer à Paris, croyant comme beaucoup d'autres que la vie sera meilleure en métropole.

Il s'agit d'un premier roman dont la langue chatoyante, parsemée d'expressions créoles, donne tout son sel à la lecture. Mais l'intérêt de ce roman réside aussi dans le fait qu'il est bien loin des clichés exotiques et paradisiaques. L'histoire de cette famille est aussi celle d'une île en pleine (r)évolution, en proie au béton et à une modernité incontrôlée, dont Antoine raconte aussi les méfaits. Le constat est doux-amer et décrit les rêves envolés d'une génération, toujours taraudée par le sentiment d'avoir «le cul entre deux chaises», et par la déception des promesses non tenues d'une République se proclamant pourtant multicolore.

Ce livre est une belle surprise alors embarquez pour les Caraïbes et laissez-vous bercer par la voix de la truculente Antoine qui vous racontera son paradis perdu...


Un monde à portée de main

Un monde à portée de main

De Maylis de Kerangal
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 20,00 €
vendredi 24 août 2018 4 étoiles

Paula Karst est une jeune femme qui ne sait pas trop quoi faire dans la vie. Elle décide de faire de la peinture, mais de la peinture en trompe l'œil et s'inscrit dans une école prestigieuse de Bruxelles, sise rue du Métal, pour une formation de six mois. 
On chemine ainsi dans les pas de Paula sur le chemin de son apprentissage d'un métier plutôt hors norme, accompagnée de ses amis, l'exubérante Kate et son colocataire Jonas, avec qui elle entretient une relation entre amitié et amour.
Après sa formation, elle va enchaîner les petits boulots, les petites commandes, puis sera embauchée à la Cinecitta pour finir en apothéose sur le chantier de Lascaux IV, mis en branle après la fermeture du site.
Voilà comment je peux vous résumer l'histoire de ce roman plutôt court, une histoire un peu intrigante... Mais quand un auteur arrive à m'embarquer dans une histoire (presque) improbable, je dis banco. Après avoir lu moults livres exubérants et foisonnants, j'ai été confrontée à une écriture subtile, très simple et pourtant fourmillante de détails. Ce n'est pas du baroque, c'est presque du Soulages. Bon, la comparaison est peut-être mal trouvée, disons que c'est de l'anti-baroque.

Paula apprend à imiter la nature, le bois, le marbre, la carapace d'une tortue. Mais c'est aussi un apprentissage de la précision et de l'humilité. Et tout ça pour quoi finalement ? Peut-être faut-il passer par tout cela pour comprendre enfin le réel. L'auteure boucle l'histoire et sa réflexion par une héroïne qui se fond presque dans son sujet, sur le chantier de la copie de la grotte de Lascaux. Et c'est juste beau.

Un roman subtil et étonnant : à découvrir !


En nous beaucoup d'hommes respirent

En nous beaucoup d'hommes respirent

De Marie-Aude Murail
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 20,00 €
jeudi 23 août 2018 4 étoiles

Ce récit retrace l'histoire de la famille de l'auteure, qu'elle a consciencieusement reconstituée à partir d'archives personnelles qui illustrent abondamment l'ouvrage.
Cette histoire de famille, qui se lit comme un roman et qui pourrait être celle de toutes les familles, est aussi une réflexion sur l'enfance et sur l'écriture.
Ce livre un peu à part dans cette rentrée littéraire 2018, mérite la plus grande attention car Marie-Aude Murail fait partie des plus grands écrivains français de notre époque, même si certains-nes continuent de penser qu'écrire pour un public jeune n'est pas de la littérature.


Brexit Romance

Brexit Romance

De Clémentine Beauvais
En stock, expédié demain En stock, expédié demain 17,00 €
jeudi 23 août 2018 5 étoiles

Cela fait un an que le Brexit a été voté et que certains jeunes londoniens se désespèrent de ce vote. Alors, Justine Dodgson a eu une idée : créer une start-up qui organiserait des mariages blancs entre Français et Britanniques pour que ces derniers obtiennent un passeport européen. Tout a l'air de bien se goupiller puisqu'elle a déjà réussi à organiser le (faux) mariage de son frère avec une jeune française.
Mais quand son chemin va croiser celui de Marguerite Fiorel, jeune soprano de dix-sept ans et de son professeur de chant communiste Pierre Kemenev, les choses vont se gâter. Justine va devoir organiser le mariage de Marguerite et d'un jeune lord anglais d'extrême-droite, au nom digne de figurer dans un roman de Jane Austen parfumé à la sauce Harlequin : Cosmo Carraway. Et aussi celui de Pierre avec une américaine pragmatique.
Mais le cœur a ses raisons, etc. et même si on se marie «pour de faux», les sentiments s'emmêlent et s'en mêlent. Marguerite aime Cosmo, qui ne l'aime pas et qui est un petit cachottier ; Justine et Pierre s'aiment mais font tout pour ne pas le voir et jouent au chat et à la souris.

Comment va donc se terminer ce mélange de quiproquos ?

Bien, je vous rassure.

Brexit Romance, ça sonne comme le nom d'un cocktail, ça a un petit goût acidulé, pour parler de choses légères et graves comme l'amour ou la politique.
J'ai adoré cette comédie en quatre actes, fraîche comme un frappuccino vanille, légère comme un air de Mozart,  pas du tout «niche» (expression que j'ai apprise en lisant ce livre), et pleine de trouvailles stylistiques (Clémentine Beauvais adore insérer dans le texte les conversions sur les téléphones ; et vous apprendrez aussi toutes les nuances de l'emploi du fair enough et de plein d'autres expressions anglaises). L'auteure ose une intrigue assez rocambolesque, avec Marine Le Pen en guest (!), mais elle retombe très gracieusement sur ses pieds.

On retrouve le même humour que dans Les Petites Reines et Songe à la douceur. (mention spéciale à sa description d'une soirée club lecture-vin-crochet pas piquée des hannetons). Et je ne remercierais jamais assez l'auteure qui me fait un peu mieux comprendre les mœurs de la génération Y, instagrammée, facebookée, tinderisée et googleisée à souhait.


 < 12345...1213 >