Rien n'est noir

Rien n'est noir

Claire Berest

Stock

  • par (Libraire)
    11 mai 2020

    Et pourtant...

    Voici un roman qui use de tout le panel des couleurs pour donner à voir la vie de Fridha Kahlo, indissociable de celle de Diego Rivera.
    Et derrière les couleurs, les visages et tenues de fête, la souffrance. Celle inaugurale de l'accident, qui induit de nombreuses interventions chirurgicales tout le long de la vie de Frida.
    Corps perforé, broyé, perpétuellement de déchirures, tout le temps.
    Souffrance qui a conditionné son existence, sa peinture aussi, forcément.
    Sa peinture, c'était son refuge.
    Elle ouvrait à une clairvoyance intime qui se déploie.
    Frida Kahlo s'est acharnée à vivre, avec vigueur, avec intensité.
    Elle était de flamboyance pour tromper la souffrance et rire au nez de la mort.


  • par (Libraire)
    5 mai 2020

    Coup de coeur et de couleurs!❤️

    On change d’époque et pays, direction le Mexique sous la plume de Claire Berest pour suivre la relation volcanique entre Frida Kahlo et Diego Rivera. Une libre interprétation, une écriture foisonnante qui illustre les caractères de feu de ces deux artistes dans une époque fourmillante culturellement et politiquement. Un magnifique hommage, une vraie puissance d’évocation des corps, des lieux, des parfums, des étoffes!


  • par (Libraire)
    21 avril 2020

    Frida et Diego, une passion explosive !

    La passion entre Frida Kahlo et Diego Rivera, racontée avec talent. Ce monstre d'homme qu'est Diego avec cette femme menue, fragilisée par son accident quand elle était jeune dans un tramway, et qui a tout fait pour rencontrer le peintre de fresques mondialement connu. Ils se marieront deux fois, se tromperont mutuellement mais ne pourront vivre l'un sans l'autre. Diego se sera démené pour faire connaître la peinture de Frida dans le monde.
    Superbe récit entre Mexique et Etats-Unis.


  • par (Libraire)
    12 février 2020

    Frida Kahlo, l'amoureuse passionnée est ici merveilleusement contée par Claire Berest. Que l'on connaisse déjà la vie de cette artiste hors du commun ou non, l'approche choisie nous permet de rencontrer une Frida intime, comme si nous étions dans ses pensées, une femme haute en couleur, au tempérament de feu, côtoyant folie et liberté. Un portrait superbe !
    - Jackie


  • 8 janvier 2020

    L'histoire de deux monstres sacrés de la peinture : Frida Kahlo et Diego Riviera, amants à la vie à la mort.
    Du Mexique aux Etats-Unis, la vie foisonnante de Frida résonne en nous longtemps après la lecture de ce livre.
    Louise


  • 15 octobre 2019

    Conseillé par Marie-Laure

    Rien n'était noir pour cette femme haute en couleur. Pourtant, sa vie fut loin d'être rose. Frida Khalo, était une femme et une artiste sublime dont le corps a été brisé dans un terrible accident, dont le cœur a été brisé par son grand amour : Diego Riviera. C'est la femme amoureuse que dépeint ici l'autrice. Chaque chapitre, chaque émotion est associée à une couleur. Frida Khalo a fait de sa vie son œuvre, de sa souffrance son inspiration. On revit avec intensité sa douleur et sa passion grâce à la plume talentueuse de Claire Berest.


  • par (Libraire)
    24 septembre 2019

    Un roman éblouissant de couleurs !

    Frida Kahlo et Diego Rivera étaient faits pour s’aimer et se détester. Dans son roman haut en couleurs Claire Berest décrit l’histoire d’une passion dévorante, destructrice. Et créatrice.

    Il s’appelle Diego Rivera. Elle s’appelle Frida Kahlo.

    Ils vont former l’un des couples les plus explosifs de l’histoire de l’art et Claire Berest dans son roman va s’attacher, plus qu’à écrire une nouvelle biographie du couple, à décrire la fusion, mais aussi la violence d’une passion tellurique.
    Comme le scalpel qui déchire perpétuellement le corps de Frida fracassé par un accident de tramway, le roman raconte la souffrance et la joie qui accompagnent Frida lors de sa première rencontre avec celui qui peint des fresques murales gigantesques, au divorce et au remariage. Deux évènements symboles de cet aller retour permanent entre fusion et séparation, entre fidélité et adultère.
    Frida est asservie et libre. Asservie car elle obéit aux injonctions du peintre, elle devient son tout, ne vit qu’à travers sa présence, lui qui multiplie les maitresses et les injonctions. Libre car elle va se battre de toutes ses forces par amour, bouger son corps mutilé, goûter à tous les plaisirs. Et peindre. Il peint des scènes de trois mètres de haut. Elle peint de petits tableaux. Et sa peinture va devenir le reflet inconscient sa vie: tourner sur les tourments du corps et de l’esprit. Un hymne à la résistance.

    Les deux peintres ont en commun le goût de l’explosion des tonalités brutes, des couleurs qui donnent leur titre aux chapitres, du bleu du ciel mexicain des débuts au rouge des Etats Unis, et au jaune des déchirements. Les mots de Claire Berest sont comme des tons violents posés sur une toile. Ils vibrent d’intensité et décrivent à merveille l’emprise de la passion qui exacerbe les sens et peuvent rendre fou. Le roman nous secoue dans un partage sensuel, chaotique de vie et de mort, de désir et de répulsion.
    
« Rien n’est noir » est écrit sur la couverture, au dessus d’un baiser fougueux et coloré. « Rien n’est noir » disent les peintres. Claire Berest démontre que la couleur peut aussi être l’apanage des mots et de la littérature.
    Eric


  • 12 septembre 2019

    Rien n'est noir

    Après un accident qui l'a clouée au lit pendant des mois, Frida Khalo reprend vie. A 21 ans, elle veut profiter de sa jeunesse et rattraper le temps perdu. Elle peint, elle boit, elle parle fort et elle séduit. Son corps est lent, mais son esprit lui, va vite. Frida est pleine de couleurs, de musiques, d'injures et de mots d'amour.
    Quand Frida rencontre Diego Rivera, c'est une évidence. Leur amour devient légende et quand on les rencontre, on n'oublie pas Diego, sa prestance et son aura captivant et sa Frida, frêle à ses côtés, mais bruyante et colorée.
    Claire Berest nous raconte la vie de cette femme haute en couleurs et au destin hors du commun, cette artiste exceptionnelle devenue aujourd’hui une icône. Elle nous invite à un fabuleux voyage du Mexique à Paris en passant par les États-Unis, au côté de ce couple mythique. "Rien n’est noir" se lit passionnément, c’est un roman flamboyant traversé par un vrai souffle romanesque.


  • par (Libraire)
    4 septembre 2019

    Un superbe portrait de Frida Kahlo, passionné, coloré, fougueux.
    Qui donne furieusement envie de la connaître plus encore, de voir ses tableaux.
    Et qui fait vivre toute une époque, à travers le monde, de façon très intense.


  • par (Libraire)
    4 septembre 2019

    Une évocation de la vie de l'artiste Frida Kahlo et de son grand amour pour son mari le peintre Diego Rivera. Un couple fascinant, volcanique, qui navigua dans les milieux artistiques américains et européens de la première moitié du XXe siècle. Un ouvrage rempli d'art, de politique, de sensualité et de douleurs.
    Passionnant.


  • par (Libraire)
    3 septembre 2019

    Claire Berest nous conte le destin hors-normes de Frida Kahlo entre Mexico, New York et Paris, sa sublime et dévorante histoire d'amour avec le peintre Diego Rivera, sa trajectoire d'artiste qui nous fera aussi croiser Duchamp, Breton ou Eluard...


  • par (Libraire)
    29 août 2019

    "Qu'est-ce que la vie, si ce n'est un spectacle?"
    Claire Berest nous dépeint l'amour qui lia Frida Kahlo et Diego Riviera.
    Retrouvez une Frida profondément, irrémédiablement abimée et fragile mais furieusement vivante.
    Jessy


  • par (Libraire)
    29 août 2019

    «Rien n’est noir» est la biographie romancée de la peintre Frida Kahlo via le prisme de son histoire d’amour avec le peintre muraliste Diego Rivera. Même après sa mort, toujours après sa mort, Frida Kahlo émeut, passionne, en tout cas elle ne laisse personne de marbre. Il faut dire que son histoire tragique et extraordinaire a de quoi inspirer les écrivains.
    Claire Berest s’est essayée à l’exercice et elle rend un vibrant hommage à ce destin féminin.
    La construction du roman est basée sur la couleur, avec une division en 3 parties, bleu-jaune-rouge, la sainte trinité artistique, chaque chapitre ayant l’intitulé d’une couleur précise - l’auteure en a profité pour agrémenter toutes ces nuances d’une courte définition.

    Bleu égyptien – Turquoise, hypnotique et durable / Rouge étrusque – rouge aux racines naturelles, profond et distingué / Jaune d’or – jaune éclatant, lyrique et aveuglant ; etc.

    Claire Berest raconte tout : la rencontre entre le «colibri» et le «crapaud» ; leur union libre, très libre pour l’époque avec son lot de jalousies et de disputes ; les nombreux amants et amantes des deux artistes ; les multiples fausses couches et la douleur omniprésente, tout cela à cause de l’Accident – Frida a eu le corps transpercé par une barre en métal à la suite d’un accident entre un tramway et le bus où elle se trouvait ; les tableaux…
    On (re)découvre cette artiste incroyable et on est ému par cet amour si intense entre ces deux énormes personnalités. .


  • par (Libraire)
    24 août 2019

    Biographie romancée sur Frida Kahlo. Présentée sous forme d'un nuancier de couleurs, Claire Berest nous raconte la passion dévorante de Frida pour Diego Rivera, l'autre figure emblématique de la peinture mexicaine.
    Un texte sublime qui nous laisse à voir la fascination de l'auteure pour cette artiste.

    Conseillé par Chloë et Marie


  • par (Libraire)
    21 août 2019

    Une vie en couleurs

    Un roman kaléidoscopique qui nous donne à voir la vie de Frida Kahlo à travers le prisme de sa passion dévorante pour Diego Rivera. Une lecture intense et colorée, comme le fut la vie de cette femme et artiste hors du commun.


  • par (Libraire)
    16 août 2019

    Passionnant

    Découvrir Frida Khalo par ce livre est un véritable délice ! Une écriture prenante et une histoire marquante. Succès assuré


  • par (Libraire)
    3 août 2019

    Conseillé par Fabienne, libraire

    Un roman à l'image de la passion amoureuse qu'il décrit... trépidant, une véritable explosion de couleurs. D'une écriture rythmée, toute en nuances, Claire Berest redonne vie à des héros flamboyants. Une lecture belle comme un tableau de Frida, réaliste comme une fresque de Diego.