Valérie S.

https://www.librairielaboitedepandore.com/

Archéologue, blogueuse, instagrammeuse, community manager, mastereuse, artiste peintre, librocubicuraliste, créatrice es origami, GAnatomynophile, décoratrice, goûteuse de bière, consommatrice de champagne, adoratrice du pamplemousse, yuzuphile, forçat de la culture et libraire !

La passe-miroir, 1, Les fiancés de l'hiver
par (Libraire)
7 juillet 2016

Un régal qui vous fera voyager loin !

L'héroïne du roman, Ophélie, vit sur Anima. Les animistes ont le pouvoir de faire bouger et de faire vivre les objets. Ophélie a en plus la faculté de connaître leur histoire et celle de leurs différents propriétaires, mais surtout, elle peut passer à travers les miroirs. Cette jeune personne est assez solitaire mais elle possède un caractère bien trempé et une indépendance d'esprit assez remarquable.
Malheureusement, sa famille a décidé de la marier, un mariage de convenance, à un individu venant d'un autre monde, le Pôle, construit autour d'une immense forteresse, la Citacielle.
En plus de l'animosité de Thorn, son futur promis, Ophélie va découvrir un monde fait de convenances, d'hypocrisies, où les courtisans sont prêts à tout, même au meurtre, pour s'attirer les faveurs de Farouk, l'esprit qui règne sur le Pôle. Elle va aller de surprises en déconvenues, échapper à de nombreux pièges pour découvrir la vraie raison de ce mariage...
Christelle Dabos a réussi à créer un univers à part entière, très "steampunk" pour ses références au XIXème siècle et son côté fantastique. Un univers, où le livre est la clef de tout.
Les fiancés de l'hiver est un récit foisonnant, jouissif, bourré d'imagination.

Les délices de Tokyo

Durian Sukegawa

Albin Michel

17,50
par (Libraire)
7 juillet 2016

Une petite douceur idélae pour élever son âme...

Sentarô travaille dans une boutique qui fabrique des dorayakis, une patisserie japonaise à base de pâte de haricots rouges. C'est un homme malheureux qui n'aime pas son travail. Mais lorsqu'il embauche Tokue, une vieille dame, pour l'aider dans sa boutique, il ne sait pas à quel point sa vie va être bouleversée.
Alors que Sentorô a pris l'habitude d'utiliser de la pâte de haricots industrielle, Tokue va lui apprendre à fabriquer cette pâte de manière artisanale, en écoutant les haricots mijoter, frémir... et aussi en leur parlant !

Ce ne sont pas les qualités littéraires du roman qui m'ont fait craquer, il y a beaucoup de dialogues et assez peu de descriptions. Mais l'histoire est très émouvante et sonne juste. On se laisse embarquer par le personnage de Tokue, une vieille petite bonne femme qui apporte une saveur poétique au récit à travers sa tragique histoire et sa philosophie de vie.

Les Mijaurées

Elsa Flageul

Julliard

18,50
par (Libraire)
28 avril 2016

"Nous sommes toujours là."

C'est l'histoire d'une amitié entre deux "mijaurées", comme elles aiment souvent s'appeler.
Lucile et Clara tombent en amitié, comme on tombe en amour, en 1992, à la fin du collège.
C'est le roman d'une génération, celle qui a pleuré la mort de Kurt Cobain, celle qui a vibré avec "Casser la voix", celle du sida et des 35h.
Mais ce n'est pas que cela : entre des scènes parfois tristes, parfois drôles, on se reconnaît forcément dans cette histoire d'amitié de vingt ans qui va tout surmonter, que ce soit la maladie, les jalousies, les silences, et connaître aussi des moments magiques, avec comme morale cette idée que l'amitié demande peut-être plus d'exigences qu'en amour...

Marina Belleza

Avallone, Silvia

Liana Levi

13,00
par (Libraire)
23 avril 2016

Télé Réalité à la sauce italienne

Marina a 22 ans, elle est belle et n'a qu'un but en tête : devenir célèbre. Andrea, lui, ne rêve que de reprendre la vieille ferme de son grand-père. Deux trajectoires différentes et tellement opposées mais c'est connu, les opposés s'attirent irrémédiablement...
Cette héroïne a tout pour déplaire avec ses airs de cagole transalpine mais on finit par l'aimer car Silvia Avallonne n' a pas son pareil pour parler de la jeunesse et de la société italienne actuelle.

Et que celui qui a soif, vienne , Un roman de pirates

Un roman de pirates

Le Rouergue

21,80
par (Libraire)
23 avril 2016

Souquez moussaillons !

Il s'agit d'un roman de pirates, un vrai, un dur, avec tout ce qu'il faut pour vous plaire mais pas seulement.
Tout en respectant le "cahier des charges" du roman de pirates avec beaucoup d'aventures et des personnages hauts en couleurs, dont une bonne majorité mériterait de figurer dans un album d'Hugo Pratt, l'auteur a réussi à transcender le genre pour en faire quelque chose de plus, avec une certaine recherche dans l'écriture, remplie d'apartés contemporains. Ce roman est aussi politique car ces pirates sont des anarchistes avant l'heure, qui oseront faire ce rêve (utopique ?) d'une société égalitaire.
Une œuvre originale, donc, qui sort du lot habituel de la littérature française,
Ne passez donc pas à côté de ces pirates-là, vous rateriez quelque chose !